Par destination

Comment se déplacer à Los Angeles ?

Vue de Los Angeles

Aller d’un point A à un point B peut vite devenir très difficile à Los Angeles au vue de la taille de la ville. Notre solution : les transports en commun.

Le Big Blue Bus à Los Angeles
Le bus express de l’agglomération de Los Angeles

Voiture ? transport en commun ? à pied ? 

Me concernant, comme vous avez pu le voir dans mon article sur mon retour d’expérience à Los Angeles, j’ai choisi de me déplacer majoritairement grâce aux transports en commun et à pied. Mais pourquoi avoir écarté la voiture ? alors pour faire simple :

  • Comme toutes les grandes villes, Los Angeles connaît de nombreux bouchons sur ses routes. 
  • Se garer à Los Angeles, c’est difficile et ça coûte cher si vous utilisez des parkings couverts pour vous éviter de tourner longtemps. 
  • La signalisation est compliquée au premier abord, il existe des jours et des horaires d’interdiction pour se garer sauf quand on possède une carte résident de la zone. 

Je me suis donc rapidement intéressé aux transports en commun. Et pour moi ça m’a permis de découvrir la ville bien plus vite et de manière immersive que ne me le permettait la voiture.

La signalisation pour se garer

Panneau de signalisation de Parking à Los Angeles
Signalisation de parking à Los Angeles à proximité d’une école
Source

Un petit exemple concret, ceci est un vrai ensemble de panneau à proximité d’une école à Los Angeles. Pour essayer de vous l’expliquer je vais vous donner les bases : 

Les panneaux verts sont des “Permissive parking”.  Ils permettent d’expliquer les conditions de stationnement comme le jour, l’horaire ou la carte qui est nécessaire pour pouvoir se garer. Ils sont donc souvent accompagnés d’une durée de stationnement autorisée. 

Les panneaux rouges sont des “No Parking”. Ils mettent en avant les sanctions relatives au non respect des conditions pour se garer. Il faut bien faire la différence entre NO stopping qui correspond à un arrêt court et NO parking qui est un arrêt long. 

L’exemple ici est exagéré, vous ne rencontrerez pas souvent autant de panneaux au même endroit. La plupart du temps il suffit de se référer au jour et à l’heure de l’interdiction pour savoir si vous pouvez vous garer ou non. 

Utilisez les transports en commun de l’agglomération

Il existe plusieurs types de formule permettant de profiter de quasiment tout le réseau de transport en commun. Pour faire simple votre choix doit dépendre de la durée de votre séjour. Il est possible d’acheter des tickets à l’unité au prix de 1.75$, mais aussi un pass pour la journée à 7$ ou à la semaine pour 25$. La procédure est relativement simple. Il suffit de vous rendre à un guichet automatique TAP (présent dans la totalité des stations de métro) ou chez un vendeur agrée. Vous pouvez retrouver la carte de tous les vendeurs ou guichet sur le site Taptogo. il vous suffira ensuite de la faire imprimer et de la recharger directement avec votre carte bleue. Los Angeles est une ville possédant un réseau très complet. Je vais donc vous parler des différentes applications pour vous aider.

Photographie de l'arrêt de métro de Renondo Beach - Les Pigeons Voyageurs
Arrêt de métro de Redondo Beach

Quelle application pour se déplacer ? 

Lors de mon séjour j’ai eu le temps d’essayer plusieurs applications. Au départ j’utilisais Los Angeles Bus and Metro de Dixon Mobility, sûrement car elle avait l’air d’être officielle. Par la suite pour une raison d’interface, j’ai choisi de passer sur citymapper qui était à mon goût plus efficace. Mais en conclusion c’est Google Map qui s’est révélée comme étant la meilleure application. Autant au niveau de l’interface que des fonctionnalités. voici donc pour moi les points fort de cette application :

Les gros avantages sont la synchronisation en temps réel avec les bus et métro de la ville. Cela permet de savoir à la minute près l’arrivée ou le départ d’un bus. De plus, les notifications Google m’ont permis de savoir si une modification de mon parcours était nécessaire pour cause de panne ou d’annulation d’une ligne. D’autant que Google Map permet aussi d’avoir accès à d’autres informations que les applications de transport classique. Vous pouvez trouver les restaurants, ou les magasins à proximité du quartier dans lequel vous arrivez. Mais comme partout dans le monde faites très attention à souscrire un forfait américain pour vous éviter les mauvaises surprises au niveau de votre consommation de données ! Vous pouvez en savoir plus dans mon article sur comment utiliser son mobile sereinement en Californie. 

En conclusion 

Tout dépend de votre façon de voyager et de profiter de vos voyages. Mais mon conseil principal serait de laisser la voiture au garage et de vivre la ville comme un habitant. Se lever, prendre le métro ou le bus et marcher dans le quartier dans lequel vous arrivez. 

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *